Après de longues années dans la vie active du travail, il est utile de bien profiter de sa retraite. Cela passe bien sûr par une bonne préparation. Aujourd’hui, plusieurs moyens existent pour bien le faire. Au nombre de ceux-ci, le Plan Épargne Retraite (PER). Vous vous demandez comment préparer sa retraite grâce au PER ! Il suffit de suivre ces quelques étapes.

Pourquoi et comment bien préparer votre retraite ?

Nous savons tous qu’il y a un enjeu de revenu à la retraite. Bon nombre d’actifs vont avoir une faible retraite. Les revenus peuvent être de l’ordre de la moitié du dernier revenus. Il est donc important de bien se préparer.

La première étape de la retraite devrait être de s’assurer que vous êtes bien préparé pour cela. Pour ce faire, assurez-vous que vos revenus sont suffisants pour couvrir vos dépenses et que vous avez suffisamment investi pour faire face à l’inflation. Vous devez également tenir compte des pensions, qui sont une partie importante de la vie de retraite.

La deuxième étape de bien planifier votre retraite. La retraite est un objectif à long terme qui peut sembler lointain mais qui ne doit pas être ignoré. Plus vous commencez tôt, mieux cela fonctionnera à la fin.

Vous devez planifier votre retraite le plus tôt possible. Cela peut faire toute la différence pour votre revenu de retraite et vos impôts – si vous profitez des crédits d’impôt et des déductions avant que les impôts ne soient prélevés sur votre chèque de paie chaque mois, ils peuvent vraiment s’accumuler avec le temps.

Il est également important de prendre en compte les prestations de retraite des employeurs, telles que les pensions et les options d’achat d’actions des entreprises, qui ont diminué ces dernières années. Pour calculer le montant dont vous avez besoin pour vos années de retraite, essayez d’utiliser une calculatrice en ligne.

La troisième étape est d’épargner et d’investir. Il existe de nombreuses façons d’investir en prévision de la retraite. On pense au PEA, à l’assurance vie (lisez cet article pour choisir la meilleure) et au PER (Plan d’Epargne Retraite). Nous voyons justement dans cet article l’intérêt du PER.

Bien se renseigner sur le PER

Pour préparer sa retraite en se servant du Plan Épargne Retraite, il faut commencer par bien se renseigner sur le produit. Il est ici question d’argent, et de la sorte, il est donc important de tout connaître sur le PER. Beaucoup d’aspects sont liés à ce mode d’investissement.

Ils concernent son fonctionnement, sa fiscalité, ses modalités de sortie et autres. Cela vous permettra de revoir votre budget. En effet, cette épargne est à faire sur le long terme. Le projet ne pourra donc pas aboutir si vos comptes ne sont pas équilibrés. Aussi, c’est ce stade qui permet de connaître l’importance de prévoir une épargne de précaution dans le processus du PER. Durant votre projet, vous serez appelés à faire face à diverses dépenses imprévues. C’est cette épargne qui vous aidera dans ce cas. Vous devez par ailleurs redéfinir vos priorités.

Comparer aux autres solutions d’investissement

Le PER (Plan d’Epargne Retraite), n’est pas l’unique façon de préparer votre retraite. Même si le PER est une bonne solution pour beaucoup, il existe de nombreuses autres solutions, certaines peuvent même être plus avantageuses. On peut penser à l’immobilier ou à l’assurance vie. L’assurance vie est un concept très proche du PER, et surtout du PER assurantiel.

Choisir son PER

Il existe trois différents types de Plan Épargne retraite. Le PER individuel, le PER collectif, le PER catégoriel. Le PER individuel (PERIN) est proposé en substitution au Plan Épargne Retraite Populaire (PERP) et au plan Madelin destiné aux non-salariés. Le PER collectif (PERCOL) remplace le Plan Épargne pour la Retraite Collective (Perco). Le PER catégoriel (PERCAT) quant à lui est destiné seulement à certaines catégories de salariés. Voilà donc différents types de PER que vous pouvez utiliser pour préparer votre retraite. Cependant, vous devez choisir celui qui convient le mieux à vos attentes. Il doit correspondre à vos objectifs en matière de durée d’investissement. Votre choix doit prendre en compte votre tranche marginale d’impôt sur revenu. Vous pouvez également dresser un comparatif PER pour mieux étudier les offres.

Choisir l’établissement pour son PER

Un peu comme dans le cas des types de PER, il existe aussi plusieurs établissements auprès de qui vous pouvez souscrire. De la même manière dont vous pouvez le faire auprès de votre banque et de certains assureurs, vous pouvez aussi le faire auprès de certains organismes. Il s’agit là des organismes de prévoyance, de gestionnaires d’actifs et des mutuelles. Les établissements pour votre PER sont donc variés. Il est conseillé de consulter les professionnels pour vous orienter. Vous pouvez aussi utiliser des comparatifs en ligne. Ils vous aideront à déterminer après simulation les offres qui correspondent le mieux à votre profil. Par ailleurs, vous pouvez sur ces plateformes lire les avis utilisateurs ou consulter le service client. Ce qui vous permettra de connaître les frais appliqués par la structure en question. Après cette étape, vous êtes prêt à souscrire à un PER.

Souscrire un PER

À cette étape, il vous suffit de vous rapprocher de votre choix d’établissement pour souscrire à votre PER déjà choisi. Généralement, les structures proposant ce service suggèrent que vous effectuez une simulation du plan d’épargne retraite. Plusieurs renseignements sont pris en compte pour le faire. Cela aide à bien estimer certaines modalités de votre PER.

Il s’agit entre autres de la fréquence des versements à faire, de leur montant et de la valeur du capital (ou rente) à disposer à la fin du processus. Dans la mesure où vous avez opté pour un PER axé sur les virements volontaires, le montant de la déduction d’impôt sera aussi déterminé. C’est cette étape qui démontre réellement votre désir de préparer votre retraite. Après cela, il ne vous restera plus qu’à alimenter votre Plan Épargne Retraite.

Alimenter son PER

Cette étape est la dernière dans le processus de préparation de la retraite. Mais elle n’est pas pour autant négligeable. Par ailleurs, c’est elle qui maintient votre Plan Épargne Retraite. À l’ouverture de votre PER, vous auriez choisi un mode de gestion entre deux possibilités. Soit la gestion pilotée proposée par défaut ou la gestion libre. Dans les deux cas, des versements seront faits sur votre compte PER. C’est ce qui l’alimente. Vous pouvez donc choisir d’alimenter votre Plan Épargne Retraite avec des fonds de versements volontaires, de l’argent provenant d’un ancien produit de retraite, et/ou des fonds issus d’un autre type de PER.

Lorsque vous réussissez continuellement à alimenter votre compte, vous pouvez dire que grâce au PER, vous préparez votre retraite.

Les produits financiers disponibles pour investir sur le PER

Le PER (Plan Epargne Retraite) est une enveloppe fiscale dans laquelle on peut loger de nombreux financiers différents. Dans un PER on pourra trouver des fonds en euros (c’est le cas dans la plupart des PER) et des unités de compte très diverses. Ces unités de compte peuvent être des fonds actifs, des ETF (aussi appelés trackers) ou même des certificats Or (voir l’article comment investir dans l’or).

Si vous n’êtes pas en gestion pilotée, il faudra trouver une allocation d’actif qui correspond à votre profil de risque et à vos projets.

Question et réponses sur la retraite et le PER

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.