Les ETF ou Exchange Traded Fund ou encore fonds indiciels se démocratisent de plus en plus, mais restent peu connus du grand public. Également dénommés trackers, ils jouent un rôle important dans le milieu des finances et permettent notamment d’investir en bourse. Offrant des possibilités d’investissement beaucoup plus efficaces que les fonds ordinaires, il convient d’indiquer comment investir grâce aux ETF.

Qu’est-ce qu’un ETF

Un ETF est un fonds d’investissement composé d’actions ou d’obligations provenant de plusieurs centaines d’entreprises. Il a été élaboré pour répliquer la performance des indices boursiers. À cet effet, un ETF avec un indice de référence CAC 40 servira à investir concomitamment dans toutes les sociétés dudit indice. Ainsi, il ne sera plus nécessaire de procéder à la sélection d’entreprises une à la fois pour constituer un portefeuille. Ce panier d’actions donne la possibilité d’investir dans de nombreuses entreprises d’un seul coup. Par ailleurs, les sociétés de gestion en charge des fonds indiciels offrent la possibilité d’y investir des capitaux.

Qu’est-ce qu’un indice boursier ?

Un indice boursier est une mesure des variations de la valeur des actions et des titres négociés sur ce marché sur une période de temps. Il est conçu pour donner une indication de la performance d’un marché boursier dans son ensemble en termes de croissance du capital.

Par exemple, le S&P 500 est un indice boursier qui mesure 500 des plus grandes actions américaines. Il est conçu pour représenter l’ensemble de l’économie. Le S&P 500 a aidé les investisseurs et les analystes à comparer les performances de toutes ces différentes sociétés. Il est basé sur la valeur marchande, les grandes entreprises étant plus lourdement pondérées que les plus petites.

Le CAC 40 est un regroupement d’une quarantaine d’entreprises françaises les plus performantes financièrement du pays.

Le CAC 40 est composé de deux types d’actions, l’une issue de l’indice CAC et l’autre de l’indice SBF 120. L’indice CAC suit les actions de sociétés qui ont leur bourse principale à Paris, notamment BNP Paribas, Groupe Danone, L’Oréal Group, Publicis SA, Renault SA et Total. L’indice SBF120 répertorie les actions de sociétés ayant leur bourse principale à Paris qui ne font pas partie du CAC 40 ; il s’agit notamment d’Alstom SA, de Bouygues SA et de BNP Paribas.

L’indice existe depuis 1987 et il est conçu pour donner une indication sur la façon dont les plus grandes entreprises investissent en Bourse.

Comment investir dans les indices boursiers avec un fonds indiciel ou ETF ?

L’investissement dans les indices boursiers avec un fonds indiciel ou ETF peut se faire à partir de plusieurs possibilités. Cela se peut avec le recours aux services d’un courtier ou de la banque. Cependant, tous ne donnent pas la possibilité de procéder à des investissements dans des fonds indiciels. Il faut également être vigilant quant aux frais de transaction que l’établissement peut pratiquer. Aussi, le choix des fonds indiciels qui serviront à l’investissement doit se faire avec attention. Pour éviter tout mauvais pas, l’aide d’un conseiller en investissement financier peut s’avérer très utile.

Il est aussi possible d’investir dans un ETF avec des enveloppes fiscales en l’occurrence un compte-titres ou encore une assurance vie. Cette dernière est fortement recommandée notamment pour les avantages fiscaux qu’elle présente ainsi que les nombreuses facilités qu’elle offre. De même que le PEA, elle est nécessaire pour des investissements à long terme qui demandent d’immobiliser une épargne sur au moins 5 ans. Pour finir, il est possible de passer par une plateforme d’investissement comme on en trouve un peu partout.

Comment fonctionnent les ETF ?

Les ETF fonctionnent différemment des autres fonds d’investissement. En effet, les fonds d’investissement traditionnels mettent en place un panier d’actifs pour atteindre des performances supérieures. En le faisant, ils mobilisent suffisamment de ressources auprès de la société de gestion qui les commercialise. En retour, celle-ci va appliquer d’importants frais. Ces coûts réduiront en fin de compte le rendement souhaité par les investisseurs. Ce qui aura des incidences rarement positives sur la performance visée par les fonds d’investissement.

En revanche, les fonds indiciels reproduisent les indices boursiers. Ils ont pour objectifs de suivre le plus fidèlement possible l’évolution de leurs indices. Ce qui engendre des gestions passives qui nécessitent par conséquent très peu de frais. Il est bien de préciser que l’indice boursier est généralement composé des plus grandes entreprises d’un pays ou d’un secteur d’activité. Il tend donc à refléter le développement économique des régions géographiques ou des secteurs industriels. On dénombre par ailleurs de nombreux dont ceux destinés aux bons du Trésor.

L’indexation est une stratégie dans laquelle un portefeuille est géré passivement en investissant dans une variété d’actions choisies selon des critères prédéfinis, tels que la capitalisation boursière.

Les investisseurs indiciels pensent qu’ils peuvent capter le rendement de l’ensemble du marché boursier sans prendre de risque. Ils n’ont pas à se soucier de choisir les meilleures actions ou de synchroniser le marché. Ils ont juste besoin de diversifier leur portefeuille à travers différentes classes d’actifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.